Test WISC 4

Qu’est-ce que le WISC 4 ?

C'est un test internationalement reconnu utilisé pour établir le bilan psychologique des enfants de 6 à 16 ans et évaluer leurs aptitudes cognitives. L’Education nationale l’exigera pour tout aménagement scolaire.

Il faut noter que ce test doit être supervisé par un psychologue ou neuropsychologue. D’autre part, le WISC 3, la version antérieure du test, n’est plus reconnu depuis 2003, et n’a donc plus aucune valeur.

Caractéristiques

Voici les différentes étapes :

  • Entrevue avec les parents 
  • Entrevue avec l'enfant
  • Passation du test (entre 60 et 80 minutes)
  • Compte rendu oral du psychologue
  • Compte rendu écrit du psychologue

Le test se base sur le calcul de ces 4 indices :

1. l'Indice de Compréhension Verbale ( ICV )

L'enfant doit établir des similitudes entre des concepts, ce qui évalue ses capacités d’abstraction et de raisonnement; il doit ensuite définir des mots, ce qui évalue son stock lexical; enfin il doit répondre à des questions portant sur son quotidien, ce qui évalue sa maturité.

2. l'Indice de Raisonnement Perceptif ( IRP )

L'enfant doit reproduire des modèles visuels avec des cubes, ce qui évalue sa construction visuelle et son analyse visuo-spatial; puis il doit associer des images à des concepts; enfin il doit compléter une matrice, ce qui évalue son raisonnement visuo-perceptif.

3. l'Indice de Mémoire de Travail ( IMT )

Cette partie évalue la mémoire verbale à court terme.

4. l'Indice de Vitesse de Traitement ( IVT )

L’enfant doit reproduire le plus possible de signes graphiques, puis il doit traiter visuellement en un temps donné le plus possible de symboles, ce qui évalue ses capacités d'analyse visuelle et d'attention visuelle , mais aussi sa vitesse de traitement des informations.

Ce que le WISC 4 met en évidence

Le WISC permet de déterminer les forces et faiblesses du fonctionnement cognitif de l’enfant, amenant parfois à mettre en lumière des troubles en mathématiques, lecture ou expression écrite.

Ainsi, cela permet de préciser une hypothèse de retard mental ou de précocité intellectuelle. A l’aide d’autres bilans, le WISC permet de déceler les troubles suivants:

  • autisme,
  • syndrome d'Asperger,
  • déficiences motrices,
  • déficit d'attention ou hyperactivité
  • blessures traumatiques du cerveau,
  • troubles du langage,
  • pathologies neurologiques (épilepsie, troubles du comportement...).

 

C’est un examen primaire, à valider par la suite par des bilans neurologiques, psychomoteurs ou orthophoniques si des trouble d’apprentissages sont découverts.

Prise en charge

Le WISC n’est pas remboursé par la sécurité sociale, mais il est possible d’obtenir une prise en charge partielle auprès de votre mutuelle en déposant avant le test une demande écrite assortie de justificatifs.

Réalisation & référencement Créer site internet psychothérapeute   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion